vendredi 14 juillet 2017

Tour de France 2017: L'Ariège et le Tour, mariage d'amour et de gros sous

La totale. Un parcours garanti 100 % Ariège entre Saint-Girons et Foix, un jour aussi symbolique que le 14 juillet. Forcément, Nicolas Hubert bombe le torse. « La grande étape pyrénéenne cette année, c’est l’étape ariégeoise, n’en déplaise aux Hautes-Pyrénées », lâche sur le ton de la boutade le directeur de la communication du conseil départemental. En ce début de troisième millénaire, le « 09 » est devenu incontournable pour les organisateurs du Tour de France.

Selon les calculs du Monde, la Grande Boucle, née en 1903, effectue cette année son 64e passage en 104 éditions dans la patrie de Gabriel Fauré et Fabien Barthez. Surtout, depuis 2001, le plus grand événement cycliste du monde a systématiquement emprunté les routes de ce département peuplé d’à peine plus de 150.000 habitants.
Avec l’actuelle édition, l’Ariège totalise 25 villes-étapes en 18 ans, au cours desquels elle a vu Armstrong, Contador et « Purito » Rodriguez s’imposer au Plateau de Beille, alors que Sastre, Riblon et Froome ont dompté la montée vers Ax-Trois-Domaines.
Le goût des organisateurs pour la montagne n’explique pas à lui seul cet engouement. Chaque année, le département, les collectivités locales et Amaury Sport Organisation (ASO), le gestionnaire du Tour, renouvellent une convention de partenariat.

Lire la suite...

éditions Chistera

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Journaliste spécialisé dans l'actualité sportive, j'ai collaboré, entre autres, à So Foot, Libération, Radio France Internationale. Aujourd'hui, je suis particulièrement les politiques sportives au plan national et dans les collectivités locales pour Localtis.